Sylve

J'arpentais un chemin rectiligne, gelé et monotone, sculpté par de lourds engins industrieux et xylovores, lorsque je suis tombé sur cette petite clairière. D'un seul coup, la forêt redevenait un lieu d'émotion, de beauté et de mystère.

Commentaires

  1. xylovore .... le mot est rare ! Merci pour cette belle photo et ce texte poétique.

    RépondreSupprimer
  2. En effet, les insectes xylophages sont plus nombreux que les bulldozers xylovores ;-).

    RépondreSupprimer
  3. Cette photo donne une impression de calme, de silence....

    RépondreSupprimer
  4. Xylovore... ça fait combien de points au scrabble un mot pareil???

    Dis donc moi je suis réfractaire au changement et même si je m'y ferai ben pour l'instant ton portail d'accueil pfiou... j'aimais bien moi cliquer sur mon lien vers ton blog et direct arriver Dessus (sans jeu de mot)

    RépondreSupprimer
  5. Pour Manue, pour moi c'est possible depuis un lien dans mon blog, j'arrive directement, pourquoi toi, tu ne peux pas, il suffit de rentrer l'adresse ????

    RépondreSupprimer
  6. Pour Emanuelle (J'avais encore mis deux m, et pour cause mon correcteur orthographique me dit Emmanuelle ?! Sur Google il y a 12 millions d'Emmanuelles et 10 millions d'Emanuelles...)

    Tu peux toujours aller directement au blog avec le lien direct http://pissenlits.blogspot.com/. Mais si un jour tu perds ce lien ou le blog disparait, viens aux nouvelles sur pissenlit.net :).

    Xylovore interdit au Scrabble car pas français.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Poste de radio à galène

Nouvelles cultures

Prunes de moisson